Mars 2017

March 1, 2017

 

La Végétarienne de Kang Han, ed. Le Livre de Poche, (traduction Jeong Eun-Jin)

 

Ma découverte de la littérature coréenne s’est prolongée cette semaine avec La Végétarienne. J’ai initialement pensé qu’il s’agissait de trois nouvelles, mais il s’agit en réalité d’un roman divisé en trois parties bien distinctes. Ce roman envoûtant met en scène Yonghye qui décide du jour au lendemain de ne plus manger de viande. Sous l’influence de ses rêves, elle va même de plus en plus loin, et souhaite devenir complètement végétale ! Nous suivons petit à petit son évolution et sa transformation à travers le regard de son mari, puis de son beau-frère et enfin de sa sœur. Han Kang signe ici un roman très court, empli de sensualité et d’angoisse, qui vous étonnera et ne vous laissera pas indifférent !

 

 

 

 

Monsieur Han de Hwang Sok-Yong, ed. Zulma, (traduction Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet)

 

Continuons à explorer la littérature coréenne avec Monsieur Han, qui constitue selon certains, une œuvre majeure de la littérature contemporaine coréenne ! Gynécologue à Pyongyang, M. Han quitte sa famille et le Nord lorsque la guerre éclate. Commence alors pour lui un véritable exil, semé d’obstacles et d’embûches. Sa naïveté et son obstination transformeront peu à peu son périple en véritable descente aux enfers. Ce court roman vous permettra d’en apprendre un peu plus sur le Corée à travers un prisme historique mais aussi social. Comme le dit si bien son éditeur, il s’agit d’un « récit poignant, fulgurant, de l’existence d’un Candide pris malgré lui dans l’engrenage de l’Histoire » !

 

 

 

Le Cousin Pons de Balzac, ed. folio

 

Pour beaucoup Balzac est un auteur lu sous la contrainte de l’école et n’est donc pas le premier romancier vers lequel on se tourne dans la quête d’une nouvelle lecture. Quelle erreur !Le Cousin Pons est un livre que vous dévorerez tant il est riche en rebondissements. Sylvain Pons est un vieux compositeur de musique qui sa vie durant a mis sur pied une incroyable collection de toiles. Il vit modestement avec Schmucke un ami allemand qui lui est tout dévoué. Ce dernier vient à dévoiler innocemment l’existence de l’incroyable collection de Pons. Se déchaine alors un tourbillon de manœuvres et de conspirations pour l’en déposséder.  Le Cousin Pons est un bijou qui vous fera rire, sourire, trembler et pleurer. Il mérite bien le titre de « Classique » : il n’a pas pris une ride !

 

 

 

 

Nous espérons que ces trois chroniques vous ont donné envie de lire ces livres.

Faites les découvrir à vos amis en les partageant sur vos réseaux sociaux !

 

A très vite !

 

L’équipe Kube.​​

Please reload

Posts Récents

August 1, 2018

July 1, 2018

June 1, 2018

May 1, 2018

April 1, 2018

March 1, 2018

February 1, 2018

January 1, 2018

December 1, 2017

November 1, 2017

Please reload

Archives
Please reload

TOUS LES MOIS RECEVEZ LES CHRONIQUES KUBE !

Vous souhaitez recevoir gratuitement et en avant-première chaque mois "Les Chroniques Kube (du mois)" ? C'est par ici...