Septembre 2017

September 1, 2017

 

L'oiseau Canadèche de Jim Dodge, ed. Cambourakis (traduction Jean Pierre Carasso)

 

L’oiseau Canadèche est un roman très court de l’américain Jim Dodge (auteur de Stone Junction). Malgré le faible nombre de pages, on se prend très rapidement d’affection pour le jeune orphelin Titou et son excentrique grand-père, Pépé Jake, qui l’a recueilli. Ces deux-là sont bien différents sur un bon nombre de points mais partagent un amour réciproque et une complicité qui se manifeste autour d’interminables parties d’échecs. Un troisième personnage fait rapidement son apparition : la fameuse Canadèche, énorme cane boulimique, très attachante qui aime tout particulièrement aller voir des films d’amour au cinéma. D’autres personnages font aussi leur apparition, dont le très redouté sangler Cloué-Legroin, qui serait selon Pépé Jake la réincarnation d’un ancien ami indien…

Roman drôle plein de fraîcheur et de fantaisie, qui est une invitation à découvrir les deux autres romans de Jim Dodge !

 

 

 

The Girl de Emma Cline, ed. 10/18 (traduction Jean Jean Esch)

 

Lorsqu’une éditrice (10/18) vous met entre les mains un livre en vous disant « tu dois le lire, c’est l’une de mes meilleures lectures récemment », on s’exécute !

J’ai ainsi profité d’une pause estivale de quelques jours pour me plonger dans l’histoire d’Evie Boyd une jeune adolescente de 14 ans, fille unique, mal dans sa peau, qui va décider du jour au lendemain de bouleverser son paisible quotidien. L’intrigue se déroule dans les années soixante, en Californie. Toute une atmosphère, un contexte ! Et en parlant de contexte,  The Girls s’avère être l’histoire romancée (les noms et prénoms sont changés) de l’affaire Charles Manson et de sa "Famille", un groupe de pseudo-hippies auteurs de massacres en Californie, à la fin des années 60. Vous comprenez certainement pourquoi, le contenu est dur, violent, glauque quelques fois. Mais il est surtout intense et profond. Car derrière tout cela, Emma Cline aborde en filigrane le thème de l’adolescence, ses mécanismes et ses tumultes. En résumé, The Girls, a véritablement été une lecture coup de poing et lorsque que l’on sait qu’il s’agit du premier roman d'Emma Cline (jeune américaine de vingt-sept ans), on se dit qu’on a trouvé une nouvelle plume à suivre de près…

 

 

The Main de Trevanian, ed. Gallmeister (traduction Robert Bré)

 

The Main est un roman de Trevanian, auteur mystérieux et notamment connu pour son formidable roman Shibumi. Un peu plus confidentiel, The Main prend place dans le Montréal des années 70 et raconte l’histoire du lieutenant Claude LaPointe, lancé dans une enquête sur le meurtre d’un individu dont on ignore tout. Tout au long du roman nous sommes plongés dans les bas-fonds de Montréal où se côtoient gaiement prostituées, ivrognes et clochards. A mesure que l’enquête avance on s’attache au personnage de LaPointe qui présente une véritable épaisseur : c’est un flic bourru, drôle et expérimenté dont l’attitude et les méthodes semblent venir d’une autre époque. The Main est un excellent roman policier, bien construit avec une belle atmosphère et des personnages attachants, une histoire d’amour originale et sans eau de rose, complétée par un retournement final inattendu. Une belle lecture pour tout oublier et plonger dans une ambiance saisissante et originale !  

 

 

 

Nous espérons que ces trois chroniques vous ont donné envie de lire ces livres.

Faites les découvrir à vos amis en les partageant sur vos réseaux sociaux !

 

A très vite !

 

L’équipe Kube.​​

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents

August 1, 2018

July 1, 2018

June 1, 2018

May 1, 2018

April 1, 2018

March 1, 2018

February 1, 2018

January 1, 2018

December 1, 2017

November 1, 2017

Please reload

Archives
Please reload

TOUS LES MOIS RECEVEZ LES CHRONIQUES KUBE !

Vous souhaitez recevoir gratuitement et en avant-première chaque mois "Les Chroniques Kube (du mois)" ? C'est par ici...