Mai 2018

May 1, 2018

 La Chronique d'Aurore : Le syndrome de la chouquette, Ou la tyrannie sucrée de la vie de bureau, de Nicolas Santolaria

 

Le syndrome de la chouquette… drôle de titre, pour un drôle de livre ! C’est surprenant, caustique, cynique. J’ai beaucoup aimé. Vous vous demandez certainement ce qu’un titre pareil peut bien cacher ? Le syndrome de la chouquette est un condensé de chroniques issues initialement dans je journal « Le Monde », qui raconte la vie de bureau 2.0.
Il parle des mutations des lieux de travail (comme les open space par exemple), qui deviennent de plus en plus « cools » et plus largement des mutations du monde du travail. L’auteur, Nicolas Santolaria, décrypte avec beaucoup d’humour des situations de bureau : le comportement d’un collaboration dans l’ascenseur, les excès d’anglicismes, entre autre. J’ai beaucoup aimé le fait que chacun d’entre nous peut à un moment s’y retrouver. C’est une lecture qu’on m’avait conseillée (et que je conseille) et je dois avouer que j’ai passé un bon moment. Une analyse critique de la vie de bureau sur fond d’humour… à lire à la pause déjeuner ou à la machine à café, entre collègues ! :)

 

 

 

 

 

 

 La Chronique d'Anthony : La Daronne​, d'Hannelore Cayre

 

Le pitch est assez simple : Patience Portefeux, veuve de 53 ans, consacre tout son temps à son métier. Elle est traductrice franco-arabe pour le Ministère de la Justice. C’est elle qui traduit par exemple les écoutes téléphoniques ou les interrogatoires. Hannelore Cayre (avocate pénaliste à Paris), que je découvre ici avec ce roman, connaît bien les rouages du métier et met en lumière les traducteurs de justice qui ont un rôle clé dans les processus judiciaires. Ils doivent en effet traduire le plus exactement possible les propos afin de ne pas influencer (dans un sens ou dans l’autre) l’opinion des décisionnaires. Sachant pertinemment que ses traductions ne seront pas vérifiées, Patience décide un jour de franchir la ligne rouge et détourne une importante quantité de cannabis. Elle devient alors la Daronne dans le milieu. On ne peut pas considérer ce court roman (192 pages) comme un policier mais je ne peux que vous conseiller sa lecture savoureuse !

 

 

 

 

La Chronique de Samuel : Au-delà de l'impossible, de Didier Van Cauwelaert

 

Depuis quelques semaines je suis dans une période où tous les livres que je lis sont des essais, documentaires ou témoignages. Je m’apprête à faire une petite pause pour me plonger dans un livre qui je l’espère me passionnera mais avant cela je voulais partager avec vous mon coup de cœur de cette période « non fiction ». Il s’agît encore d’un ouvrage de Didier Van Cauweleart, qui avec ses deux excellents dictionnaires de l’impossible s’était attaqué à la présentation de phénomènes dits « paranormaux » bien souvent tournés en ridicule plus par ignorance que par véritable démonstration. Au-delà de l’impossible se concentre (d’une manière très originale (je ne vous en dis pas plus) sur les travaux de Nikola Tesla, un inventeur brillant et souvent bafoué, à l’origine de nombreuses innovations majeures (téléphonie, électricité, mécanique…) sur lesquelles repose notre quotidien. J’arrête tout de suite ceux qui pourraient avoir peur d’être perdus par des explications techniques : ce livre est extrêmement clair, vous prendrez connaissances de découvertes incroyables et pourtant méconnues, et votre perception de la vie et du réel risque bien d’évoluer (pour le mieux). Bref foncez.

 

Please reload

Posts Récents

August 1, 2018

July 1, 2018

June 1, 2018

May 1, 2018

April 1, 2018

March 1, 2018

February 1, 2018

January 1, 2018

December 1, 2017

November 1, 2017

Please reload

Archives
Please reload

TOUS LES MOIS RECEVEZ LES CHRONIQUES KUBE !

Vous souhaitez recevoir gratuitement et en avant-première chaque mois "Les Chroniques Kube (du mois)" ? C'est par ici...