Juin 2018

June 1, 2018

La Chronique d'Aurore : Lucy in the sky, de Pete Fromm, traduction de Laurent Bury

 

Ce mois-ci, c’est notre partenariat avec Gallmeister qui m’a inspirée ! Je me suis plongée dans Lucy in the sky de Pete Fromm que j’ai beaucoup aimé. 
Une fois n’est pas coutume on y retrouve les thématiques qui me sont chères : l’adolescence, les tourments d’une jeune fille qui grandit et apprend la vie à travers ses propres expériences et celles de ses parents. On suit Lucy et l'on découvre avec elle les joies et risques de l’amour à travers ses différentes histoires : des jeux qui s’avèrent parfois dangereux. 
Le cadre me plaît : une petite ville perdue du Montana (Great Falls), un père bûcheron perpétuellement sur les routes du Canada, une maman un peu plus présente mais à la fois très absente qui sort beaucoup. 
Comme avec The Girls de Emma Cline, que j’avais déjà chroniqué, il s’agit d’une quête initiatique, de l’histoire d’une petite fille qui se cherche et qui va finir par se découvrir (dans tous les sens du terme) en explorant tous les possibles. Les thèmes abordés sont presque les mêmes : l'amitié, l'amour. Mais c’est aussi un roman psychologique sur la famille, et sur l’indépendance. Si vous aviez aimé The Girls, ce roman va vous plaire, j’en suis presque convaincue. Je serais même ravie de savoir lequel des deux vous préférez :)

 

 

 

 

 

 

La Chronique d'Anthony : La griffe du chien​, de Don Winslow, traduction de Freddy Michalski

 

Pour être tout à fait honnête je ne connaissais pas ce classique du polar paru chez Seuil et Points dans la fin des années 2000 et ré-édité avec brio récemment chez Points. Si vous aimez la série Narcos sur Netflix, ce roman est fait pour vous ! On y suit sur plus de 800 pages (et ce n’est que le premier tome, le second, Cartel, attend son tour patiemment sur ma table de nuit) de nombreux personnages principalement au Mexique, mais aussi aux Etats-Unis et en Colombie un fil conducteur simple (enfin pas si simple, vous verrez) : le trafic de drogue. Lancés dans un tourbillon d’horreur à un rythme effréné, les personnages ne peuvent plus reculer : tout n’est plus alors qu’une question de survie.Un roman cruel, documenté et éclairant sur des mécanismes et enjeux qui ne sont jamais simples. Un récit juste qui ne tombe ni dans la facilité ni dans le manichéisme.

 

 

 

 

La Chronique de Samuel : Malevil, de Robert Merle

 

Je vais vous parler du livre qui est sans doute mon plus grand coup de cœur depuis de nombreux mois. Peut-être même depuis quelques années ! Il s’agit de Malevil de Robert Merle (mon premier roman de Merle et sans doute pas mon dernier !), paru en 1972, Malevil raconte l’histoire de survivants s’organisant en communauté dans un château du Périgord, suite à un conflit nucléaire. Ce conflit a vraisemblablement éradiqué toute trace de vie sur terre. Rapidement l’angoisse d’un monde invivable se transformera en angoisse de l’attaque de survivants rivaux. Des personnages incroyablement travaillés et attachants, une intrigue parfaitement ficelée, un récit qui pousse à réfléchir et à se projeter. Bref tous les ingrédients du parfait roman, Malevil remporte haut la main la palme 2018 de mes coups de cœurs.

 

Please reload

Posts Récents

August 1, 2018

July 1, 2018

June 1, 2018

May 1, 2018

April 1, 2018

March 1, 2018

February 1, 2018

January 1, 2018

December 1, 2017

November 1, 2017

Please reload

Archives
Please reload

TOUS LES MOIS RECEVEZ LES CHRONIQUES KUBE !

Vous souhaitez recevoir gratuitement et en avant-première chaque mois "Les Chroniques Kube (du mois)" ? C'est par ici...