Albert Camus.jpg

Elena Ferrante

“Pour vivre heureux, vivons cachés”. Telle est la maxime qui représente bien Elena Ferrante - rester dans l’ombre et entretenir le mystère autour de sa vie privée.

Elena Ferrante est une brillante romancière, nouvelliste et essayiste italienne.

Le top 3 des livres d'Elena Ferrante par nos libraires

Elena, qui es-tu ?

Si on sait peu de choses à propos de cette auteure, une chose est sûre, c’est qu’elle aime entretenir le mystère ! Elena serait née en 1943 à Naples et elle vivrait en Grèce, mais là encore, impossible de vérifier ses dires. Pas étonnant donc de savoir qu’Elena Ferrante est en fait un nom de plume, un nom d’emprunt. Tout comme J.K. Rowling qui a écrit sous le nom de Robert Galbraith ou Pablo Neruda qui s’appelait en fait Neftalí Reyes. Bon nombre d'auteurs préfèrent garder l'anonymat afin d’écrire avec plus de sincérité, plus de profondeur - ceci leur permettant de prendre plus de risques peut-être.

1. L'amie prodigieuse

<p class="font_7" style="text-align: justify">Elena Ferrante est une brillante romancière, nouvelliste et essayiste italienne.</p>

Pour vivre heureux, vivons cachés

Elena Ferrante refuse d'être un personnage public et de faire le jeu de la presse ou des médias - L’exercice de la promotion, galvaude toute œuvre d’art selon elle. Elle le prouve en ne se présentant pas à la remise des prix Oplonti et Procida Elsa Morante, remportés par son premier roman L'Amour harcelant en 1992. Son second roman, Les jours de mon abandon sort en 2002 puis vient la publication de La Frantumaglia en 2003, une collection de lettres et de notes dédiées à son éditeur, mais aussi des réponses à ses lecteurs où l'auteure se livre avec parcimonie, parle de son travail et de sa vision du monde. Elle explique ainsi son désir de rester dans l'ombre, le souhait d'auto-préservation de sa sphère privée, une envie quasi névrotique d'être inaccessible.

2. Le nouveau nom

<p class="font_7">2.<em> Le nouveau nom</em></p>

Une saga italienne

C’est en 2011 que l’auteur lance sa quadrilogie napolitaine – L’amie prodigieuse (L’amica geniale, 2012), Le nouveau nom (Storia del nuovo cognome, 2013), Celle qui fuit et celle qui reste (Storia di chi fugge e di chi resta, 2014) et enfin L'enfant perdue (Storia della bambina perduta, 2015). Cette saga raconte l’amitié dévorante entre Elena et Lila, deux adolescentes Napolitaines, sur fond de bouleversements socio-économiques, des années 1950 à aujourd’hui. Les trois premiers volumes de la saga napolitaine se sont vendus à 130 000 exemplaires aux États-Unis comme en Italie, où les critiques n’ont jamais tari d'éloges. Les livres d’Elena Ferrante plaisent au public car ils sont populaires et bâtis sur des émotions vraies, un savant mélange entre la tragédie grecque, l'opéra, le feuilleton et le thriller. Les personnages, les lieux et les situations qu’Elena dépeint, collent souvent à cette vision, certes un peu clichée, que l’on se fait de l’Italie - grandiloquents, pittoresques, névrosés, bruyants et profondément attachants.

Cache-cache à l’italienne

Depuis plus de vingt ans, l’identité d’Elena Ferrante est une véritable sceneggiata napoletana (café-théâtre Napolitain) en Italie, toutes les hypothèses sont possibles et les spéculations vont bon train - La Commedia Dell’Arte dans toute sa splendeur ! Quoi qu’il en soit, le mystère qui entoure Elena ne fait qu’accroître la fascination et l’intérêt des lecteurs pour ses romans. Elena Ferrante est-elle une femme, un homme, plusieurs écrivains ou un génial coup marketing ? Quelle que soit son identité, il ne fait aucun doute que son absence de la sphère publique contribue grandement à la popularité de ses romans.

3. Celle qui fuit et celle qui reste

<p class="font_7">3. <em>Celle qui fuit et celle qui reste</em></p>

Etiquettes littéraires

Saga
Littérature
Italienne
Roman
Italie
Femme
Condition de la femme
Pauvreté

Si vous êtes fan d'Elena Ferrante, nos libraires vous recommandent les livres suivants

Meursault contre-enquête de Kamel Daoud

1. D'acier de Silvia Avallone (Éditions Liana Levi)

Une écriture électrique. Un rythme endiablé. Si le pouvoir change de camp, pour le meilleur comme pour le pire, ne passez pas à côté : lisez ce livre !

<p class="font_7" style="text-align: justify">2. <em>Plus haut que la mer</em> de Francesca Melandri (Gallimard)</p>

2. Plus haut que la mer de Francesca Melandri (Gallimard)

États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l'être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l'aube de cette nouvelle ère.

La joie de Charles Pépin (Allary Édition

3. L'art de la joie de Goliarda Sapienza (Le Tripode)

Jean McClellan est docteure en neurosciences et désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour.

Les auteurs similaires

<p class="font_7"><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Italo_Calvino"><u>Italo Calvino</u></a></p>
<p class="font_8"><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Alessandro_Baricco"><u>Alessandro Baricco</u></a></p>
Émile Zola.jpg
<p class="font_8"><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Alberto_Moravia"><u>Alberto Moravia</u></a></p>
<p class="font_8"><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Erri_De_Luca"><u>Erri de Luca</u></a></p>

Pour aller plus loin

Si vous aimez l’évasion et la découverte littéraire, nous vous invitons à tester notre abonnement livres qui permet de recevoir tous les mois un livre choisi rien que pour vous par l’un de nos libraires indépendants partenaires !

Les cartes cadeaux d’abonnement sont aussi une bonne idée cadeau pour tous les curieux, ainsi que les coffrets en édition limitée.