top of page

Quels sont les différents types de manga ?

Dans votre box livre Kube, vous avez la possibilité de demander, une fois ou tous les mois, un manga ! Le libraire partenaire à qui est transmis votre envie de lecture du mois fera tout pour trouver le manga qui vous correspond le mieux. Si vous êtes néophyte de la bande dessinée japonaise, Kube vous présente les différents types de manga, pour vous aider à cibler au mieux la lecture qui vous fera plaisir !


Les plus connus : le shonen et le shojo


Ces deux typologies de manga se destinent, en premier lieu, à un public adolescent.

Le shonen, d’une part, se traduit par jeune garçon, et s’adresse donc d’abord aux ados garçons. Les shonens peuvent aborder de nombreux thèmes, dans des registres assez différents, mais ils laissent tous de la place à l’action, vécue par un adoslecent. Il mène des quêtes, et réalise des exploits que lui seul peut accomplir, avec l’aide de ses alliés. Ceux-ci deviennent presque sa famille, et progressent au fil des tomes.


Les shonens les plus connus sont qualifiés de nekketsu, littéralement sang chaud. Dans cette catégorie de manga, le héros principal défend des idéaux comme l’amitié, le courage, la persévérance, et traverse de nombreuses péripéties.


D’autre part, le shojo, traduction de jeune fille, est l’équivalent féminin du shonen. Le point commun, à défaut d’être l’action, est la romance. Là encore, le terme shojo recouvre de nombreux registres de récits, allant du fantastique aux histoires scolaires. Souvent, l’héroïne mène une vie ordinaire qui se voit bouleverser, dans la plupart des cas par la rencontre d’un garçon. Leur relation va bientôt occuper une place centrale dans la vie du personnage principal, et le manga en raconte les hauts et les bas.




Les plus sérieux : le seinen et le josei


Ces types de manga se destinent davantage aux jeunes adultes.


Le seinen, jeune homme en japonais, cible les lecteurs masculins de 15 à 30 ans. Les sujets abordés sont plus complexes, plus matures, et donc parfois plus sombres. On s’y intéresse plus précisément à la psychologie des personnages, qui est d’ailleurs plus réaliste que dans les shonens. De même, les récits sont plus dramatiques, et la mort est plus fréquente. Certaines thématiques récurrentes sont la guerre, le pouvoir, la manipulation… Le manga seinen est souvent porté par un adulte en quête d’identité, mais les scénarios sont très diversifiés, du thriller à l’aventure épique.


Équivalent destiné aux jeunes femmes, le josei traite de sujets plus matures tels que les réalités parfois difficiles de la vie professionnelle, amoureuse et sociale. On y suit souvent une héroïne aux angoisses existentielles, qui cherche le bonheur auprès de ses amis, d’une passion ou d’une histoire d’amour. Un josei s’intéresse donc à la complexité des relations humaines.


Une multitude d’autres genres


Toutefois, ces quatre types de manga ne suffisent pas à couvrir la diversité du monde du manga. Par exemple, le seinen peut être encore plus sérieux, traite de politique et d’enquêtes policières bien sombres, et s’appelle alors le seijin, mais la frontière entre les deux est toute relative. À l’inverse, le shonen peut se destiner à un public plus jeune, enfantin, et sera alors dénommé kodomo.


Dans ces types de manga, il faut aussi distinguer nombre de nuances, correspondant à divers registres. Les mangas plus explicites sont qualifiés de ecchi, les mangas transportant le héros dans un univers parallèle sont des isekai, les mangas historiques forment la sous-catégorie des jidaimono



En France, la classification des types de manga n’est pas toujours la plus pertinente !


Bien que ces termes aient été importés en France, les catégories de manga sont parfois mal utilisées. En effet, la plupart des éditeurs français classifient les séries en fonction des magazines dans lesquels les éditeurs japonais les font paraître. Toutefois, ces magazines ne sont pas forcément extrêmement rigides. C’est pourquoi en France, Tokyo Ghoul, pourtant très violent, paraît dans la collection Glénat shonen ! Cela peut paraître un peu absurde, car le style de dessins de ce manga n’est potentiellement pas adapté à tous les jeunes lecteurs.



Cet article a été rédigé avec l’aide précieuse de Timothée, libraire Kube spécialisé BD et manga. N’hésitez pas à le sélectionner lorsque vous formulerez votre prochaine envie de lecture, pour qu’il choisisse pour vous le meilleur manga de votre prochaine box livres Kube !

Comments


bottom of page