top of page

Fun fact littéraire : Shakespeare n’a pas inventé l’histoire de Roméo et Juliette !

Saviez-vous que l’œuvre la plus emblématique du théâtre britannique était en fait largement inspirée d’un mythe gréco-romain ? Les détails dans cet article !



Que faut-il savoir sur Shakespeare ?


William Shakespeare

William Shakespeare a traversé la deuxième moitié du XVIe siècle. Il a écrit 39 pièces de théâtre et plus d’une centaine de poèmes. À l’inverse de ses textes, édités et joués à travers le monde, l’homme en lui-même n’est pas très connu : ce manque d’informations est la source de beaucoup de suppositions sur son physique, sa sexualité, sa religion… Un mystère entoure aussi son œuvre : certains affirment qu’elle aurait été écrite par quelqu’un d’autre ! Cette théorie est toutefois rejetée par la majorité des spécialistes.


Comme Molière, Shakespeare est à la fois un acteur et un auteur à succès : après avoir créé plusieurs comédies et pièces historiques, ce sont surtout ses tragédies qui entreront dans la postérité : Hamlet (le père d’Hamlet, le roi du Danemark, est mort et remplacé par son frère Claudius. Hamlet reçoit les visites du spectre de son père…), Othello (Othello séduit la fille d’un sénateur vénitien, ce qui n’est pas au goût de son père), Le Roi Lear (le Roi Lear souhaite abandonner le trône, et convoque ses trois filles pour déterminer comment diviser leur héritage), Macbeth (ambitieux, le général Macbeth tue son Roi, mais sombre peu à peu dans la folie, rongé par la culpabilité), et… Roméo et Juliette !



Roméo et Juliette : une pièce, de nombreuses adaptations

Roméo et Juliette par Frank Bernard Dicksee (1884).

Romeo and Juliet fait partie des premières pièces écrites par Shakespeare, parue en 1597. La date de la première représentation est inconnue, mais elle serait a priori antérieure à la publication du texte. L’action se situe en Italie à Vérone. Roméo Montaigu et Juliette Capulet sont amoureux, mais leurs deux familles sont rivales depuis des générations. Alors que son père la destine à un mariage forcé, Juliette décide d’avaler un narcotique, se faisant passer pour morte. Roméo la trouve avant son réveil, et se suicide de tristesse. Voyant Roméo agoniser, elle se tue également.


Cette tragique histoire d’amour constitue une des pièces les plus jouées de Shakespeare, qui a du succès même du vivant du dramaturge.


Elle sera aussi revisitée et adaptée dans de nombreux films : Shakespeare in love (1998), Romeo + Juliette (1996), West Side Story (1961), Romeo and Juliet (2013)…



Plusieurs sources d’inspiration

En fait, ce chef-d’œuvre shakespearien s’inspire lui-même d’histoires préexistantes. On peut noter Novella novamente ritrovata de l’italien Luigi da Porto, qui se serait inspiré de sa propre vie, étant tombé amoureux de sa cousine sur fond de tensions entre les clans. Toutefois, son histoire ressemble aussi beaucoup à un conte antérieur, Mariotto e Ganozza, de Masuccio Salernitano. Parallèlement, en 1562, Arthur Brooke publie The Tragical History of Romeus and Juliet, qu’il aurait traduit de Romeo e Giulietta de Matteo Bandello, auteur du XVe siècle. Enfin, en 1582, Palace of Pleasure, de William Painter, reprend les éléments de l’histoire pour un texte en prose. En plus de son écriture remarquable, le texte de Shakespeare a la particularité de laisser plus de place au développement de personnages et d’intrigues secondaires.


D’ailleurs, on peut établir une parenté commune à ce réseau de textes qui reprennent l’histoire d’un certain Roméo et d’une certaine Juliette, dont certains paramètres et la fin varient d’un texte à l’autre.



À l’origine : un mythe


 Pyrame et Thisbé

Le mythe de Pyrame et Thisbé est très similaire à l’histoire d’amour italienne. Les deux amants sont cette fois-ci issus de la mythologie grecque et romaine.


Ce sont deux jeunes babyloniens, voisins, qui s’aiment malgré l’interdiction de leurs pères respectifs. Une nuit, ils ont prévu de se retrouver sous un mûrier blanc. Thisbé arrive la première, mais s’éloigne du lieu du rendez-vous en apercevant une effrayante lionne, qui se trouve avoir la gueule ensanglantée. Elle perd son voile dans sa course, et la lionne le déchire, le couvrant de sang. Pyrame arrive plus tard, et, face à cette preuve, en déduit que Thisbé a été attaquée et tuée par le félin. Il préfère se suicider plutôt que de connaître ce chagrin. De retour près du mûrier, Thisbé découvre la dépouille de Pyrame, et préfère mettre fin à ses jours aussi. En se donnant la mort, leur sang éclabousse les mûres. D’après Ovide, c’est de là que vient leur couleur.


Ainsi, Roméo et Juliette fait partie des nombreuses œuvres représentant ou s’inspirant des mythes grecs et romains !


Vous aimeriez découvrir l'un de ces classiques littéraires ? Vous pouvez demander à le recevoir dans votre box livres Kube par abonnement !



コメント


bottom of page