top of page

Ouvrir sa librairie : les étapes à suivre

Ouvrir sa librairie peut être un projet séduisant pour les férus de littérature. D’autant plus lorsqu’on sait qu’un livre se vend toutes les 14 secondes en France. Toutefois, ce projet mobilise des connaissances littéraires pour conseiller au mieux les clients, d’importantes compétences de gestion (stocks, commandes, retours), mais aussi une grande réflexion stratégique et une bonne préparation.


Quel est l’état du marché ? Quelle clientèle cibler ? Quel est l’emplacement le plus optimal ? Beaucoup de questions se posent. C’est pourquoi la box livre Kube revient sur les sept étapes à suivre pour ouvrir sa librairie ! De quoi vous aider à commencer votre activité au plus vite, tout en sécurisant votre projet.

1/ Avoir la formation nécessaire


Avoir une formation est loin d’être obligatoire, mais cela peut être un atout dans le développement de votre projet. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le métier de libraire et développer quelques compétences de gestion, vous pouvez effectuer une licence de lettres anciennes ou modernes dispensée par l’Université avec option librairie, un DUT métiers du livre, un brevet professionnel libraire, un BTS technicien du livre, un CAP librairie-papeterie ou encore suivre une formation auprès de l’Institut National de Formation à la Librairie en alternance, continue ou en reconversion professionnelle. Vous y apprendrez les bases du marché du livre, les connaissances nécessaires au fonctionnement d’une librairie ainsi que les techniques de vente et de mise en valeurs des livres.


Si vous voulez en savoir plus, le Syndicat de la librairie française recense toutes les formations de courte et de longue durée envisageables pour un novice ou un libraire confirmé désireux d’améliorer ses compétences.


2/ Préparer son projet d’ouverture de librairie


Ouvrir sa librairie demande une certaine réflexion stratégique en amont ! Il est nécessaire d’analyser le marché du livre afin d’identifier les différents acteurs et de comprendre les avantages, les inconvénients et les éléments distinctifs du marché. Il est donc important de regarder ce que fait la concurrence, sa rentabilité et son positionnement afin de tirer des enseignements et d’établir un concept original (librairie salon de thé, librairie jeunesse, librairie de livres rares…). Cela permettra de proposer une offre unique et diversifiée qui correspondra à une cible spécifique. Une étape essentielle dans la création de votre librairie afin d’élaborer une proposition de valeur et un modèle économique.


C’est ce qui vous amène à déterminer votre business plan. Il s’agit d’un plan de développement à court et long terme. Il contient les échéances, les objectifs et la manière dont vous allez monétiser votre entreprise et créer de la valeur. Vous devez y intégrer les fonds que vous mobiliserez et les subventions que vous souhaitez obtenir. C’est un document important pour les banques, qui évaluent la rentabilité et le sérieux du projet avant de vous attribuer des financements, ainsi que pour les futurs investisseurs et bailleurs.


N’oubliez pas qu’il existe plusieurs aides pour ouvrir votre librairie, comme celles accordées par :

D’autres aides sont mises en place par les Directions régionales des affaires culturelles.


Il est également important de pointer les erreurs et les problématiques communes chez les nouveaux libraires afin de ne pas les reproduire. Pensez aussi à avoir quelques notions en comptabilité et à connaître les réglementations particulières comme la Loi Lang de 1981 qui fixe un prix unique aux livres ou encore le taux de TVA à 5,5%.


3/ Gérer la partie légale


Ce n’est pas le plus amusant, mais c’est une étape importante. Il est nécessaire de déposer le statut légal de votre entreprise après avoir déterminé sa forme et son nom au registre du commerce et des sociétés. Vous devez ensuite ouvrir un compte bancaire pour votre activité professionnelle. Cela vous permettra de remplir les dossiers de subventions. Enfin, il est nécessaire d’obtenir un numéro de TVA.


4/ Trouver un local


L’emplacement de votre librairie est déterminant pour la réussite de votre projet. Ce choix dépend de l’étude de marché faite au préalable afin de déterminer les zones de chalandises, c’est-à-dire les zones d'influence ou d'attraction d'un magasin sur un territoire géographique. Il est préférable que le local se situe dans une zone passante - fréquenté par votre clientèle cible idéalement -, d’activités et facile d’accès avec un parking à proximité, des moyens de transports et une vitrine qui donne sur la rue. Pour trouver l’emplacement idéal, vous pouvez vous renseigner auprès d’agences immobilières, regarder les annonces ou faire appel à votre réseau et au bouche-à-oreille.


Il est également possible d’opter pour une librairie ambulante ou Book Truck. Cela vous permettra alors de desservir plusieurs lieux commerciaux dans la semaine.

5/ Constituer le fonds de livres


Constituer son fonds de livres en contactant les éditeurs et les maisons de distribution est l’étape la plus intéressante ! C’est le moment de trouver des fournisseurs sérieux, de développer votre réseau, d’apprendre à négocier des contrats et de choisir les premiers livres qui rempliront vos bibliothèques. Pour vous aider dans cette tâche, n’hésitez pas à contacter les associations professionnelles ou le Syndicat de la librairie française.


N’oubliez pas que votre stock découle de l’étude de marché. Vous devez proposer des produits et des services qui répondent aux besoins de votre cible.


6/ Aménager la librairie


Laissez libre cours à votre imagination et décorez l’endroit selon vos goûts ! N’oubliez pas toutefois de conserver une certaine logique dans la manière de ranger les livres afin que votre clientèle ne soit pas perdue. Ordre alphabétique, genre, zone géographique… Les modes de rangement sont multiples. À vous de choisir ce qui conviendra le mieux à vos clients !


7/ Ouverture et plan de communication


Une fois votre librairie ouverte, vous devez redoubler d’inventivité pour la faire vivre. Organisez des ateliers, des séances de dédicaces, des cafés littéraires… Il est également important de communiquer ces informations sur les réseaux sociaux et dans la presse. Vous devez organiser un plan de communication. Ce dernier peut comprendre une inauguration de librairie, une rencontre avec des auteurs, l’organisation d’événements, la mise en place de partenariats, etc. Vous pourrez annoncer ces événements sur les réseaux sociaux et faire des comptes-rendus réguliers. Une librairie vivante est une librairie qui attire les clients !


Nous espérons que cet article vous a donné toutes les clés pour pouvoir mener à bien votre projet. Si vous avez la moindre question ou si vous souhaitez nous partager votre projet d’ouverture de librairie, n’hésitez pas à nous contacter sur Instagram ou sur Facebook ! La box livre Kube souhaite devenir un acteur toujours plus vertueux pour les librairies indépendantes. Nous nous ferons un plaisir d’échanger avec vous !




コメント


bottom of page