La porte du voyage sans retour
de David Diop

Un pont entre l’oralité africaine et la littérature occidentale classique.

Découvrez

La porte du voyage sans retour - David Diop

Pour la rentrée littéraire 2021, David Diop publie son troisième roman, intitulé La porte du voyage sans retour. Ce roman paraît aux éditions du Seuil. Il nous raconte l’histoire d’un naturaliste français à travers ses carnets de voyage qu’il a légués à sa fille. C’est un héritage, une épopée, qu’il lui tenait à cœur de transmettre.

La porte du voyage sans retour nous conte le lien entre deux personnes qui s’aiment mais ne cessent de se perdre. Il nous conte aussi l’histoire tragique d’une île sur laquelle le sang, les larmes et la sueur règnent en maître.

Une figure mythique

La femme que le protagoniste poursuit est presque une figure mythique. Derrière elle, lors de son évasion, elle a laissé une multitude de pistes et tout autant de légendes. Elle apparaît alors presque comme une silhouette fantasmagorique dotée d’une puissance extraordinaire car capable d’une évasion. Une femme dont on ne peut s’approcher et qui nourrie alors envies, craintes et mystères. Elle se voit alors dotée d’une aura particulière, d’un charme inatteignable. C’est donc cette quête d’une figure mythique qu’un père veut transmettre à sa fille, un héritage matériel (carnet) dont l’intérêt réside dans l’immatériel.

Un explorateur ancré dans le réel

Le protagoniste de l’histoire possède en fait un ancrage historique réel. Il s’agit du naturaliste français Michel Adanson qui s’aventurait vers des terres inconnues pour y étudier la flore locale. C’était un botaniste, mais il a également apporté des contributions au niveau zoologique, géographique ou ethnographique. Michel Adanson a notamment exploré le Sénégal, comme c’est le cas du personnage principal de La Porte du voyage sans retour. Les autres naturalistes de son époque avaient été rebutés par cette idée du fait de la mauvaise réputation climatique de la région. Il passa plus de cinq ans au Sénégal.

L’île de Gorée

L’île de Gorée est une île symbolique de l’exploitation humaine, plus particulièrement de la traite négrière. La traite négrière désigne le commerce d’esclaves noirs d’Afrique qui s’étale sur près de treize siècles. À partir du XVIe siècle, les grandes puissances européennes participent activement à la traite négrière avec l’absolution de l'Église. La France y occupe un rôle de premier rang. Cette traite dite atlantique a durée environ trois siècle, son apogée étant le XVIIIe siècle. On estime le nombre de déportés de la traite atlantique à onze millions. Depuis 1978, l'île de Gorée est reconnue par l’ONU comme “île-mémoire”. Sa position stratégique fait qu’elle a été tour à tour la propriété du Portugal, des Pays-Pas, de l’Angleterre et de la France. Le contraste entre les quartiers dédiés aux esclaves et les imposantes maisons des marchands d’esclaves donne à cette île une atmosphère lugubre. Les murs racontent l’histoire terrible de ses résidents tandis que la mer qui borde l’île saigne de milliers d’Africains morts sans sépulture.

David Diop

David Diop est un enseignant-chercheur et auteur français qui a passé sa jeunesse au Sénégal. Ses travaux universitaires concernent les représentations de l’Afrique et des Africains par les Européens au XIXe siècle - ou siècle des Lumières. Il devient auteur en 2012 avec la publication de son roman historique 1889. L’Attraction universelle aux éditions L’Harmattan. Ce roman se déroule lors de l’Exposition universelle de 1889, à Paris. Dans ses romans, nous retrouvons aussi bien l’influence de ses origines sénégalaises que de son statut d’enseignant-chercheur, ne serait-ce que par la place donnée au contexte historique et la question de la représentation des Africains. Le Sénégal a également une place dans tous ses romans jusqu’à présent. Avec Frère d’âme paru en 2018 aux éditions du Seuil, il remporte le Booker Prize international.


Parmi les livres de la rentrée littéraire 2021, La Porte du voyage sans retour se distingue par la finesse de son écriture et la douleur des sujets traités. Si vous voulez suivre les aventures d’un homme en quête d’une femme mythique, cet ouvrage est fait pour vous !

Si vous êtes intéressé par ce roman, vous serez susceptible de craquer pour notre coffret livres "Pour une personne qui compte n°5" contenant 4 livres touchants et des surprises.

Étiquettes littéraires 

THRILLER-75.jpg

Rentrée littéraire 2021
Roman
Littérature française
Esclavagisme
Siècle des Lumières
Romance

Cliquez ici pour découvrir ce coffret !

Les livres de David Diop préférés de nos libraires partenaires

1984.jpeg

             

1984.jpeg

Frère d’âme

1984.jpeg

1889. L’attraction universelle

1984.jpeg
1984.jpeg

          

      

Si vous avez aimé La porte du voyage sans retour,
nos libraires vous recommandent les livres suivants

1984.jpeg

1. Douze ans d’esclavage de Solomon Northup (Michel Lafon)


Publié en 1853, Solomon Northup raconte ses douze années passées en tant qu’esclave. Libre depuis plus de trente ans, le violoniste et menuisier Solomon Northup est drogué puis enlevé au cours d’un voyage. Il sera par la suite vendu comme esclave. De plantations en chantiers de construction, il retrouvera sa famille après douze ans d’esclavage.

1984.jpeg

2. Les Prophètes de Robert Jones JR. (Grasset)


Au cœur des champs de coton, deux jeunes esclaves, Samuel et Isaiah dorment en périphérie de la plantation, avec les chevaux. Ces deux hommes vivent une relation particulière de tendresse et d’amour vue par les autres esclaves avec bienveillance. Cette osmose bascule au moment où Amos, esclave lui aussi, demande à apprendre les Evangiles. Puis, il convertit petit à petit ses pairs esclaves tandis que Samuel et Isaiah se retrouvent progressivement isolés.

blanc.PNG

3. Delta Blues de Julien Delmaire (Grasset)


Mississippi, printemps 1932. Au cœur de la Grande Dépression, de nuit comme de jour, les injustices et les atrocités règnent. Un assassin sévit de nuit ; les membres du Ku Klux Klan sèment la terreur de jour. Additionné à la sécheresse, le Mississippi devient une terre des Enfers, loin de ce qu’elle avait pu être autrefois. Nous y suivons deux amants : Betty et Steve. Ils sont jeunes, noirs, pauvres mais croient en la puissance de leur amour pour échapper à la fatalité.

Des auteurs similaires

1984.jpeg

     

1984.jpeg

Robert Jones JR.

1984.jpeg
1984.jpeg

      

Pour aller plus loin
 

Si vous aimez l’évasion et la découverte littéraire, nous vous invitons à tester notre abonnement livres qui permet de recevoir tous les mois un livre choisi rien que pour vous par l’un de nos libraires indépendants partenaires !

Les cartes cadeaux d’abonnement sont aussi une bonne idée cadeau pour tous les curieux, ainsi que les coffrets en édition limitée.