top of page

Quels sont les grands mouvements littéraires ?

Fiche de révision bac de français des différents mouvements littéraires.


À ne pas confondre avec les genres littéraires, les mouvements littéraires sont la revendication de nouvelles règles d'écriture ou de production artistique, différentes de celles qui étaient en place. Ils sont essentiels pour réussir à bien comprendre une œuvre et pourtant, il est aisé de s’y perdre, en cette période de bac français. Nous avons donc décidé de faire un récapitulatif des différents mouvements littéraires en France.



La Pléiade, XVIe siècle


La Pléiade est un mouvement poétique français du XVIe siècle. L’influence de l’antiquité se fait ressentir chez ces poètes jusque dans leur nom. En effet, la Pléiade désigna d’abord les sept filles d’Atlas dans la mythologie grecque, avant qu’un groupe de sept poètes alexandrins reprenne ce nom. La Pléiade finit par désigner en France un groupe de poètes, originellement Ronsard, Du Bellay et Jean-Antoine de Baïf auxquels vont s’ajouter d’autres poètes. Ils souhaitent renouveler la langue française en revenant à des formes de poésie antique en accentuant la musicalité des poèmes. L’influence de l’antiquité se verra aussi lorsqu’ils évoquent la mythologie. Ils abordent aussi d’autres thèmes comme la nature ou l’amour. Cette conception de la poésie est abordée dans l’ouvrage emblématique de la Pléiade, Défense et illustration de la langue française écrit par Joachim du Bellay.



L’Humanisme, XVIe siècle


L’Humanisme est un mouvement italien du XVe siècle qui se répand dans toute l’Europe au XVIe, porté par des auteurs comme Erasme, Rabelais ou Thomas More. Dans une période marquée par l’obscurantisme religieux, ils vont apporter une réflexion politique nouvelle et des débats autour de la religion. Le mouvement humaniste défend une vision nouvelle de foi en l’homme. Les écrivains humanistes prônent un retour à la culture antique ainsi qu’une nouvelle forme de pédagogie comme le fait Rabelais dans Gargantua avec une diversification des enseignements.



La Préciosité, XVIIe siècle


La préciosité est un mouvement prônant la finesse, le raffinement. Les écrivains précieux cherchent à se distinguer avec leur élégance. Le mouvement de la préciosité se caractérise par une recherche constante d’un langage châtié et élégant. Ce mouvement va se développer dans des salons organisés dans des hôtels particuliers, le plus souvent chez de grandes dames de l’aristocratie. Cette mode naît à l’hôtel de Rambouillet. Ces réunions s’organisent autour de divertissements littéraires (concours d’écriture, lecture de textes…) et de débats (notamment sur l’amour : « Le mariage est-il compatible avec l’amour ? », « quel est l’effet de l’absence en amour ? »…). Une figure incontournable de la préciosité est madame de Scudéry avec ses romans fleuves comme Le Grand Cyrus et Clélie.



Le Baroque, XVIIe siècle


Courant artistique avant d’être littéraire caractérisé par un style irrégulier et extravagant, le baroque aborde les thèmes de la mort et de l’instabilité dans un monde lui-même instable et en pleine transformation. L’autre caractéristique du baroque est le jeu des apparences, le baroque repose sur de nombreuses illusions et trompes l'œil.



Le Classicisme, XVIIe siècle


Le mouvement du classicisme se répand sous le règne de Louis XIV, il est régi par des règles strictes. Les auteurs classiques cherchent à faire des œuvres “modèles”, s'inspirant d’auteurs anciens et dans une recherche de vraisemblance et de bienséance dans un objectif de placere et docere, plaire et instruire.



Les Lumières, XVIIIe siècle

Mouvement intellectuel et philosophique du XVIIIe siècle qui se base sur la raison face à l’obscurantisme et l'intolérance religieuse. Porté par de nombreux philosophes français comme Voltaire, Diderot et Rousseau, ce mouvement va se répandre dans toute l’Europe. Ils combattent l’esclavagisme, la guerre et le fanatisme religieux.



Le Romantisme, XIXe siècle


Mouvement littéraire de la première moitié du XIXe. Mettant au cœur l’expression des sentiments, la subjectivité et le mélange des genres. Émergeant dans une période de désenchantement après la chute de l’Empire, le romantisme exprime l'évasion, le rêve et la nature à travers une tonalité lyrique.



Le Réalisme, XIXe siècle


Le Réalisme est un mouvement littéraire du XIXe siècle se développant dans une optique de peinture fidèle de la réalité. Les écrivains réalistes se mettent en opposition avec les écrivains romantiques et leur subjectivité. Ils font une étude détaillée de l’homme et du milieu social dans lequel il vit, ils s'intéressent donc aux scènes de la vie quotidienne comme le travail ou les relations conjugales.



Le Naturalisme, XIXe siècle


Le mouvement naturaliste se met dans la lignée du réalisme, allant encore plus loin dans l'étude du réel. Les écrivains naturalistes tentent de décrire le réel en appliquant une méthode d'expérimentation quasi-scientifique reposant sur la documentation et l'étude des milieux sociaux. Les auteurs naturalistes développent l’idée selon laquelle le comportement est influencé par le milieu sociologique.



Le Symbolisme, XIXe siècle


Le symbolisme est un courant poétique du XIXe siècle qui se concentre sur les symboles et les sensations. Selon eux, on ne peut décrire le monde fidèlement de manière directe, c’est pour cela qu’ils utilisent des images pour jouer sur les liens et les correspondances pour donner une vision symbolique du monde en utilisant souvent des thèmes abstrait comme le flou, le rêve ou le mystère ainsi que de nombreuses allusions mythologiques.



Le Surréalisme, XXe siècle


Mouvement qui marque une rupture avec le passé et la tradition. Les auteurs surréalistes font table rase du passé et laissent libre cours à leur imagination sans se préoccuper des règles ou des normes. Le surréalisme est un mouvement engagé, faisant parfois passer des messages de libération ou de révolte.



Le Nouveau Roman, XXe siècle



Le mouvement du nouveau roman se marque par un refus des codes traditionnels du roman. Ils réinventent le genre romanesque notamment par la déconstruction du héros, celui-ci devient une entité vide et est mis au second plan du récit.



Vous aimeriez découvrir des livres correspondant à chacun de ces mouvements ? N'hésitez pas à le demander à nos fantastiques libraires Kube dans votre prochaine box livre !



Comentarios


bottom of page