Avant les années terribles
de Victor del Arbol

Un terrible retour en terres natales.

Découvrez

Avant les années terribles - Victor del Arbol

Le roman Avant les années terribles de Victor del Arbol paraît dans sa traduction française en 2021 aux éditions Actes Sud. L’ancrage historique de ce roman est fort, autant par la précision relative aux faits et aux personnages dépeints que par son caractère atroce et violent. Isaïe représente tous les enfants qui passent par des épreuves de maltraitance, d’exploitation et d’endoctrinement. Il réussit à se construire une stabilité dans le bonheur jusqu’à ce qu’il soit à nouveau confronté à ce paysage de guerre, de torture, d’humiliation qui fait d’un homme une victime autant qu’un bourreau.

​Victor del Arbol nous propose d’entrer dans l’Afrique, avec toutes ses légendes et ses croyances. Mais pas dans n’importe quelle Afrique, celle dont la part de ténèbres est grande, où les atrocités font rage. Une fois de retour dans son pays natal, place à l’action pour le protagoniste !

Le retour dans les terres natales

Depuis son atelier, Isaïe voit arriver un de ses anciens frères d’armes. C’est alors que le passé déterré va bouleverser la tranquille existence d’un futur père de famille. Il accepte de participer à une conférence pour la réconciliation nationale, mais rien ne se passe comme prévu. Quelques jours après son arrivée à Kampala, sa femme est enlevée. Il doit alors replonger dans les horreurs de la guerre, entre meurtres, tromperies et trahisons. Plonger une nouvelle fois dans ce monde de noirceur qui ne laisse personne indemne. Ses terres d’enfance ne sont pas tendres et ne lui laisseront pas de répit. Il se confronte à nouveau à ceux qui ont fait de lui un instrument de la guerre, à la cruauté du tristement célèbre Joseph Kony.

La réconciliation avec soi

Au milieu d’un paysage où la sauvagerie règne en maître, le thème de la réconciliation est brillamment abordé. Le passé qui resurgit, Isaïe va devoir l’accepter, s’appropriant ainsi sa propre histoire. Ses proches ne connaissent pas le sombre passé du protagoniste. Il va donc devoir le raconter, notamment à sa femme qui vivait dans l’ignorance. Ce faisant, il apprend à avancer avec les événements de vie traumatique qui l’ont conduit en Espagne. Les fantômes du passé le hantent une fois en Ouganda, mais c’est une étape malheureusement nécessaire à sa reconstruction. Ainsi, Victor del Arbol s’intéresse aussi bien à la culpabilité qu’à la rédemption.

Victor del Arbol

Victor del Arbol est un auteur espagnol qui écrit essentiellement des romans policiers. Avant d’être écrivain à temps plein, il exerçait en tant que fonctionnaire. Ses débuts se font avec la publication en 2006 de son roman Le Poids des morts aux éditions Actes Sud. Il connaîtra cependant un véritable succès avec la parution de La Tristesse du samouraï en 2011, paru également à Actes Sud dans sa traduction française. Il est alors traduit dans une douzaine de langues et devient un best-seller dans plusieurs pays. Dans ses ouvrages, les thèmes du passé et des racines sont souvent présents.

Avant les années terribles est un roman noir historique mené avec un main de maître. Une plongée dans l’horreur progressive mais aussi une renaissance.

        

Si vous êtes intéressé par le roman Au printemps des montres, vous serez susceptible de craquer pour notre coffret livres "Thriller" contenant 4 romans aux thèmes sombres et des surprises.  

Étiquettes littéraires 

THRILLER-75.jpg

Rentrée littéraire 2021
Littérature espagnole
Roman noir
Thriller historique
Traditions

Cliquez ici pour découvrir ce coffret !

Les livres de Victor del Arbol préférés de nos libraires partenaires

1984.jpeg

Toutes les vagues de l’océan

1984.jpeg

La Maison des chagrins

1984.jpeg

La Tristesse du Samouraï

1984.jpeg
1984.jpeg

La Veille de presque tout

Par-delà la pluie

Si vous avez aimé Avant les années terribles,
nos libraires vous recommandent les livres suivants

1984.jpeg

La Porte du voyage sans retour de David Diop (Seuil)


Nous découvrons les carnets de voyage d’un jeune homme venu pour étudier la flore de l’île de Gorée. Son aventure va prendre un autre tournant quand il prendra connaissance de la fuite d’une esclave africaine, dès lors cachée dans les terres du Sénégal. Il se lance dans une quête à la poursuite de cette femme. L’île de Gorée est aussi appelée la porte du voyage sans retour du fait de la traite négrière active au sein de l’île. Un roman de souffrance et d’amour, d’esclavagisme et de liberté.

1984.jpeg

Hadès, Argentine de Daniel Loedel (Le Livre de poche)


Tomas Orilla, dix ans après sa fuite de l’Argentine, retourne dans sa ville natale. Il se lance à la recherche d’Isabel, celle qu’il aimait et qui l’a entraîné dans des événements politiques effroyables. Dix ans après ces événements, Tomas marche à travers les rues de Buenos Aires en lambeaux, ressassant ses choix passés et ses actes dictés par l’amour ou la lâcheté.

blanc.PNG

Rien ne t’appartient de Nathacha Appanah (Gallimard)


Le mari de Tara vient de mourir. Solitude, chagrin et tourment, Tara se laisse dépérir. Dans ce noir tableau, son passé resurgit. Avec lui, celle qu’elle était avant la rencontre avec celui qui deviendra son mari. Celle qu’elle était petite avant de traverser les épreuves qui ont fait d’elle Tara. Cette petite fille portait un autre nom. Vijaya. Pour survivre, Vijaya a dû devenir Tara ; et au fil des années, Tara en oublie Vijaya.

Des auteurs similaires

1984.jpeg

         

1984.jpeg
1984.jpeg

          

Pour aller plus loin
 

Si vous aimez l’évasion et la découverte littéraire, nous vous invitons à tester notre abonnement livres qui permet de recevoir tous les mois un livre choisi rien que pour vous par l’un de nos libraires indépendants partenaires !

Les cartes cadeaux d’abonnement sont aussi une bonne idée cadeau pour tous les curieux, ainsi que les coffrets en édition limitée.